Qualité décevante du service commercial de Dell

Par défaut

Mise à jour : finalement les choses se sont bien finies puisqu’une personne de chez Dell (avec un numéro français) m’a directement contactée pour résoudre mon problème. La proposition fut rapide et intéressante, du coup me voilà aujourd’hui en train de taper ce message directement sur mon nouveau XPS sous Linux. Commande effectuée lundi soir 18h et pc livré le lundi suivant par UPS. Qu’est ce que c’est bon d’être revenu sous Linux. Pour info, même s’il n’est pas affiché sur le site, Dell propose aussi le Latitude 6530 sous Ubuntu.

Après une année passée sur un Macbook Air, je me dis qu’il est temps de revenir aux sources, à ce qui me plait et me motive en information : « Linux » dans tout ce qu’il est et tout ce qu’il représente. Malgré tout je suis content d’avoir fait cette expérience utilisateur sur MaxOsX, mais cet environnement très fermé, cette politique sur le hardware comme sur l’OS … bref ce n’est pas pour moi. Je préfère un peu moins de confort et de finitions pour un peu plus de liberté.

Depuis quelques temps Dell propose un XPS 13 sous Ubuntu qui correspond à mes envies (i5/i7, SSD, Full HD, bonne finition) alors je me dis pourquoi pas. Et puis ce serait une bonne façon de remercier ce constructeur de ses efforts.

Lundi matin c’est parti je me décide à les appeler pour avoir un peu plus d’info et voir s’il est possible de négocier quelque chose (car malgré tout ça fonctionne un peu comme ça chez Dell). Je tombe sur une conseillère qui me propose de m’envoyer 2 devis par email après validation par la cellule financière; elle m’assure de m’appeler aussitôt l’envoi effectué.  Le lendemain après midi, toujours rien, je décide de rappeler : ah petit oubli, cette personne m’envoie l’email tout de suite, la conversation prend fin . Mince, qu’un seul devis … bon, je me dis que je cumule les malchances. Du coup je réponds à cette personne par email en lui indiquant qu’il me manque toujours un devis et j’en profite pour glisser que la proposition n’est pas très intéressante. Très honnêtement je ne m’attends pas à une réduction de fou sur la machine, juste un effort sur les services (les garanties).
Deux jours plus tard, toujours aucune réponse par email, je décide d’appeler de nouveau. On me dit qu’on me repasse la même personne, je refuse, on me rétorque qu’ils n’ont pas le choix car c’est elle qui gère mon dossier. Petite musique d’attendre et je fini sur la messagerie Exchange !?
Entre temps j’étais sur le site et une petite fenêtre me dit « cliquez ici pour tchater avec un conseillé ». Je m’applique à expliquer au conseillé où j’en suis, il prévient la fameuse personne (arg!) qui me rappelle dans les 2 minutes qui suivirent.
« Blablabla, je n’ai pas pu faire plus, je me suis battu comme une acharnée pourtant ». Pas vraiment d’excuses pour le devis oublié, pour le suivi de contact négligé. Je lui explique que je veux quand même ce second devis […] je l’attends toujours à l’heure actuelle.

Dans l’affaire à cause de ce manque de réactivité, j’ai manqué la promo sur la garantie car celle-ci est de nouveau plein pot maintenant. D’ailleurs lorsqu’on voit la volatilité de ces promos, t’entendre dire qu’il n’est plus possible de l’obtenir, ça fou les boules et t’as l’impression d’être un peu pris pour un con.

Dommage car j’avais un bon apriori sur Dell, ce pc portable aurait été le troisième chez eux, en plus d’importantes commandes faites ou conseillées dans mon entourage personnel comme professionnel.
Bref, j’étais motivé mais je vais aller voir ce qui se fait ailleurs maintenant.

Arrêter KDE en ligne de commande

Par défaut
Bien pratique parfois quand KDE (kwin par exemple) est bien planté :
# /bin/sh
# Written by cz0 2010
# Distributed under the terms of the GNU General Public License v2
 
SU="/bin/su"
QDBUS="/usr/bin/qdbus"
TIMEOUT="20"
USER="$(/usr/bin/whoami)"
 
for KDEPID in $(ps aux | grep 'startkde' | grep -v 'grep' | awk '{print $2}'); do
        KDEUSER=$(ps u $KDEPID | grep 'startkde' | awk '{print $1}')
 
        if [[ "$KDEUSER" != "$USER" && "$USER" != "root" ]] ; then
                logger "kde4_shutdown: unable to stop KDE session of user $KDEUSER"
                exit 67
        fi
 
        CURRENT_DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS=$(grep -z DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS /proc/$(ps h --ppid $KDEPID -o pid | awk '{print $1}')/environ | sed -e 's/DBUS_SE>
        export DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS=$CURRENT_DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS
 
        logger  "kde4_shutdown: sending shutdown signal to KDE session pid=$KDEPID owner uid=$KDEUSER via $DBUS_SESSION_BUS_ADDRESS"
 
        if [[ "$USER" == "root" ]] ; then
                $SU -c "$QDBUS org.kde.ksmserver /KSMServer logout 0 0 0" $KDEUSER
        else
                $QDBUS org.kde.ksmserver /KSMServer logout 0 0 0
        fi
 
        while [[ "$(ps h --ppid $KDEPID -o pid)" != "" && $TIMEOUT > 0 ]] ; do
                sleep 1s
                let "TIMEOUT -= 1"
        done
done

Problème avec IPTables::IPv4

Par défaut

Si comme moi il vous est impossible de compiler ce module perl et qu’il vous sort des erreurs du genre :

ibip6tc.c: In function ‘ipv6_prefix_length’:
libip6tc.c:121: erreur: ‘const struct in6_addr’ has no member named ‘in6_u’
libip6tc.c:125: erreur: ‘const struct in6_addr’ has no member named ‘in6_u’
make[1]: *** [libip6tc.o] Erreur 1

D’après ce que j’ai pu comprendre, cette erreur viendrait d’un changement dans libc.
Vous trouverez les infos et le path qui va bien ici :
http://rt.cpan.org/Public/Bug/Display.html?id=37965